Quand l’immigration devient une fierté nationale

Capture d’écran 2015-08-30 à 22.56.10

S’INSPIRER –

Chaque jour apporte son lot de mauvaises nouvelles au sujet de l’immigration : migrants échoués sur les côtes italiennes, assassinés sur les routes européennes, ou ceux qui tentent de traverser depuis Calais pour rejoindre le Royaume-Uni. Il est donc encore plus étonnant de trouver cette campagne d’affichage, lancée en avril dernier outre-Manche, alors que les Britanniques font face au risque d’invasion.

La campagne d’affichage « I am an immigrant » est présente partout en Grande-Bretagne depuis avril. Financée à hauteur de 54 100 livres (74 600 euros) sur un site de crowdfunding à l’initiative du Mouvement Anti-Xenophobie anglais (« MAX »), elle a fait appel à un photographe du magazine Vogue pour prendre en photo 15 « héros »-immigrants, racontait la presse britannique. Depuis, rares sont ceux à Londres qui ont manqué les 400 affiches placardées dans les stations de métro.

Le message est apparu alors que les partis politiques d’extrême droite gagnaient des points dans les sondages. Pragmatisme, mise en valeur de l’individu, tonalité positive, sont les ingrédients de cette campagne.

Sur le site, les Français habitant Londres ou le Royaume-Uni, ont même la possibilité, – eux aussi en tant qu' »immigrés », de personnaliser leur propre affiche avec leur photo, en écrivant « ce qu’ils apportent au pays ». Sur Twitter, les retombées de la campagne sont toujours présentes. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM)- qui soutient l’association et dont la France est l’un des membres fondateurs, propose aussi de recevoir les histoires des « Migrants Heroes ». Inspirant pour la France à un an et demi d’échéances électorales ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *