#LePourquoi : Déchéance de nationalité, revenu universel…

COMPRENDRE - La revue des Tweets de l'étranger

Bob the Lomond

Chaque semaine, une revue de messages et de tweets pour connaître les questions sur la France qui agitent les internautes et la communauté @Globaliz_Fr.

Cette semaine, depuis les attentats du 13 Novembre 2015 à Paris, la question de la déchéance de nationalité pour les personnes impliquées dans des actes terroristes est soulevée par le gouvernement. Une mesure qui a été confirmée par François Hollande, lors d’une allocution au Congrès le 16 novembre dernier. A l’étranger, ce choix a rapidement déclenché des tensions parmi les communautés.

 

Société

Alors qu’en Finlande, le gouvernement s’apprête à présenter son projet d' »allocation universelle » en novembre prochain, en France, l’idée de fournir un revenu de base à l’ensemble des citoyens fait son chemin pour remplacer les allocations sociales en vigueur. Pourtant, la complexité de sa mise en place rend sceptiques les communautés françaises d’ici et d’ailleurs…

Et tandis que certains Européens choisissent de défendre « un droit humain », d’autres s’insurgent contre les dérives d’un tel dispositif en France.

 

Economie

Pour certains Anglo-saxons, la France est en passe de devenir un laboratoire d’innovations capable de rivaliser avec la Silicon Valley aux Etats-Unis. Mais avant, il faut d’abord tirer un trait sur le French bashing.

D’autres ne sont pas de cet avis et listent les raisons pour lesquelles la France est, selon eux, le pays le plus dépressif du monde.

 

Terrorisme

En France, on utilise le mot « Daech » plutôt que l’acronyme « ISIS » pour parler de l’organisation terroriste responsable des attentats de Paris en Novembre 2015. De l’autre côté de la Manche, les Britanniques s’interroge sur ce choix étymologique.

Pendant ce temps, au Canada, les événements de Novembre dernier refont surgir le débat sur les discriminations en France. Là-bas, c’est l’échec des politiques d’intégration françaises qui est pointé.

 

Immigration

La France a ouvert un camp de réfugiés en Septembre dernier à quelques kilomètres de Douvres. Au Royaume-Uni, cette installation soulève tantôt des inquiétudes parmi les autorités, tantôt des incompréhensions parmi la population civile.

Crédits photos : Bob the Lomonb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *