Needslist, la plateforme d’aides aux réfugiés née dans le sud-Ouest de la France

FRENCH BUZZ - Globaliz identifie les start-up françaises qui font parler d'elles à l'étranger. Concept, inspiration, opportunités économiques... Voici ce qui a séduit les observateurs à l'international.

9544287109_e8f0699d9e_k

Idea in France, American business.

 

Needslist est une plate-forme e-commerce qui connecte les besoins des réfugiés aux ONG et aux responsables de l’approvisionnement qui centralisent les differentes aides. Incendies en Californie, ouragan à Porto-Rico, réfugiés syriens, jungle de Calais, misère sociale en Grèce… le projet veut répondre aux besoins immédiats de ceux qui sont victimes de catastrophes extérieures. Si cette start-up est basée à Philadelphie aux Etats-Unis, c’est toutefois en France, en 2015, que l’idée voit le jour. A l’époque, Natasha Freidus, une américaine diplômée du MIT et qui réside près de Montpellier, vient en aide aux réfugiés syriens. «Elle a alors réalisé qu’il n’y avait pas de bons outils pour gérer les donations et l’approvisionnement», raconte le site de cette start-up B2B qui également développé une application mobile.

Pour répondre aux besoins, les professionnels peuvent proposer des biens de premières nécessités, des coups de main ou des donations financières. Opérante dans sept pays, la plateforme revendique aujourd’hui plus de 26 000 aides apportées. Comme le rappelle Forbes citant un rapport des Nations Unies, « d’ici 2050, le nombre de gens déplacés en raisons de catastrophes naturelles ou de conflits aura quadruplé. »

Natasha Freidus vit toujours dans le sud-Ouest de la France, en contact avec sa fondatrice Amanda Levinson aux États-Unis. Elle y a aussi enregistrée une société de conseils, d’après société.com. Pour l’heure, le modèle de Needslist repose sur du sponsoring des listes de besoins.

Voir la vidéo :

Capture d’écran 2017-10-19 à 13.54.45

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit : Béatrice Dillies, Kurdistan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *